Pages

samedi 1 septembre 2012

Je dois prendre de la testostérone !

Comme tous les 3-4 mois, j'ai fait ma prise de sang et me suis rendue chez le médecin qui suit mon THS.

Les résultats n'étaient pas trop bons cette fois-ci.  Beaucoup trop d'oestrogènes !  Le problème ne se situe pas dans le dosage en lui-même mais dans ma perte de poids.  J'ai quand même perdu plus de 20kg depuis le début du traitement et le corps assimile différemment les oestro.  Du coup, mon taux a explosé et il a fallu diminuer le dosage.

Jusque là, c'est pas trop grave : de 8 pressions, je suis passée à 6.

Là où ça se corse c'est au niveau de mon taux de testostérone.  Depuis le début du traitement, j'en ai tellement peu qu'il n'est pas dosable.
Il faut dire qu'avant le début du traitement j'avais déjà un taux trop faible pour un homme.  Du coup, avec le THS, je n'en ai quasi plus.
Est-ce que les oestrogènes détruisent la testo ou est-ce que mon corps a décidé de ne plus en fabriquer ?  Je n'en sais rien.
Toujours est-il que je dois prendre de la testostérone car mon médecin dit qu'il est important d'en avoir un tout petit peu.  D'après lui, la testo empêche les dépressions et donne du tonus.

Ok, niveau dépression, je suis plutôt servie en ce moment.  C'est vrai que côté tonus, c'est pas glorieux non plus.  Mais je doute fort que mon moral s'améliore parce que je prends de la testo.

J'ai acheté les médocs.  Ils sont là, sur l'étagère.  Mais je n'ai pas encore eu le courage d'en prendre.  Non seulement ça me semble contraire à mon THS qui, justement, vise à réduire le taux de testo mais en plus j'ai peur de revenir en arrière sur certaines choses, comme les poils par exemple.

Je n'ai pas encore fait le tour des forums (que je visite rarement, je l'avoue) mais je pense être la première MTF a avoir une prescription de testo !

Je suis sortie de là, et plus tard de la pharmacie, complètement déprimée !
Et j'hésite vraiment à prendre ces médicaments.  Le médecin m'a dit que la dose prescrite est extrêmement faible, plus faible que ce qu'on prescrit à un femme cisgenre.  Mais ça ne ma rassure pas du tout !


2 commentaires:

  1. Je me souviens de la discussion qu'on avait eu ensemble où je te disais que ton taux de testo était peut-être descendu trop bas. Je m'attendais à ce que ton médecin revoit le dosage des hormones, mais pas à ce qu'il te prescrive directement de la testo !

    Pour l'aspect purement médical, je sais que les œstrogènes neutralisent effectivement la testostérone. Le fait que tu passes de 8 pressions à 6 devrait déjà arranger les choses (ou en tout cas, moins les empirer ^^). Surtout que 8, ça ne devait même pas être super pratique..

    Je comprends ton hésitation à prendre ces médocs. Je crois qu'à moi aussi, ça me ferait eaucunextrêmement bizarre si je devais prendre de la testo alors que j'ai tant rêvé qu'elle disparaisse. Cependant, ton médecin a raison sur un point. Les femmes cis produisent bel et bien elles aussi de la testo, et se retrouver sans testo dans le corps n'est effectivement pas bon pour la santé. Apparemment la dose qu'il t'a prescrite est extrêmement faible, et avec les œstrogènes que tu prend, il ne devrait plus en rester grand chose pour "revenir en arrière"

    Dans le pire des cas, je ne sais pas si tu peux contacter facilement et rapidement ton médecin. Si oui, ça pourrait être utile afin de le prévenir si jamais tu voyais apparaitre un début de transition FtM afin qu'il puisse réajuster le dosage ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je sais que si il l'a prescrit c'est que c'est nécessaire pour moi mais psychologiquement, je ne peux pas !

    RépondreSupprimer

Tu peux aussi t'exprimer !