Pages

dimanche 22 juillet 2012

News des 6 mois de THS

Voilà donc 6 mois que j'ai commencé le THS.
Six mois déjà.  Le temps passe vite.  Et pas assez.

Je commence enfin à voir des changements.  Même si quelques personnes me l'ont déjà fait remarquer, moi je ne voyais rien.  Là, je vois quand même de légers changements mais rien d'extraordinaire non plus.

Du côté du traitement, je ne sais pas dire grand chose dans ce bilan vu que ma prochaine prise de sang se fera au mois d'août (et encore, me demande si je ne vais pas la reporter à septembre).
Je n'ai pas trop d'effets secondaires genre bouffées de chaleur.  J'ai juste très très froid régulièrement mais c'est juste une question nutritionnelle.  Je mange tellement peu que mon corps n'a pas assez de matière pour fabriquer l'énergie nécessaire.

Quoi que, ça fait 2 semaines que je mange un peu plus.  Surtout à mon anniversaire :-p
Mais évidemment, je recommence à culpabiliser chaque fois que je mange un peu trop donc je réduis à nouveau la quantité.
Je vais juste essayer de ne pas descendre aussi bas qu'il y a quelques semaines (entre 300 et 400kcal par jour).  Parce que bon, mettre 2 jours pour faire le ménage parce que je n'ai plus assez de force, m'endormir en conduisant et d'autres joyeusetés de ce genre, c'est pas top non plus...

Par contre, je ne sais pas si c'est un effet secondaire du THS ou pas, mais le moral est en dents de scie.  Et quand il est bas, il est très bas.  Ma très grosse envie de suicide il y a peu est là pour le prouver.
Vendredi, j'ai passé ma journée à pleurer et aujourd'hui tout va super bien.
C'est vraiment chiant comme situation !
Le bon côté des choses, c'est que j'arrive à nouveau à le cacher.  Tout le monde crois que c'est la grande forme et c'est mieux ainsi.

Du côté de mes sorties "en femme", je le suis presque tout le temps.  Les seules fois où je repasse en mode "mec" c'est pour aller chercher un colis à la poste ou lorsque je dois présenter une pièce d'identité.
Et bien entendu, lorsque le laser ne fait plus d'effet ce qui est malheureusement le cas présentement.  Prochaine séance le 3 août.  Jusque là, je pense devoir faire un retour en mode "mec".  En fait, jeudi encore j'étais en fille donc on verra la prochaine fois que je devrai sortir :)

En parlant du laser, la progression est plutôt bonne.  J'ai fait 5 séances et je trouve le résultat plutôt encourageant même si il reste du boulot.
Par contre, c'est confirmé, je vais devoir passer par l'électro.  On devrait voir ça à l'automne.

Du côté du travail, c'est au point mort.  Toujours rien et rien à court terme.  Ce qui me met vraiment dans la merde parce que les finances sont maintenant au plus bas et la zone critique n'est plus très loin.

Sinon, j'ai peut-être trouvé un psychiatre.  On m'a donné un nom sur un forum, je vais voir pour prendre rendez-vous après le laser.  Parce que j'en ai besoin pour mon changement de prénom que j'aimerais introduire rapidement.

Voilà rapidement le petit bilan des 6 mois.  Les 2 choses les plus inquiétantes sont donc mes envies suicidaires de plus en plus fréquentes et de plus en plus fortes et le fait que je ne mange pas assez.

4 commentaires:

  1. Salut,

    bon bah pour moi peu de "vraies" news car je les ai quasi en "temps réel" mais c'est toujours plaisant de te lire.

    Bon pi quand ça ne va pas, tu as Dr Who qui est là pour te remonter le moral en plus de moi bien sûr.

    Tiens tu fais ta séance laser le jour où j'arrive dans le Nord pour mon séjour :-)

    Courage pour ta recherche de travail et n'hésites pas à aller "frapper" aux portes des entreprises françaises :-).

    Bises !!

    RépondreSupprimer
  2. Oh, y a pas que Dr Who pour me remonter le moral, là je viens de regarder les 2 premiers de "La 7e compagnie" :-) Ok, c'est un autre registre mais c'est une trilogie que j'adore aussi :-p (mais t'es peut-être trop jeune pour connaitre :-p )

    Je ne sais pas à quelle heure tu arrives dans le nord mais si c'est vers 15h, dis-toi que, quelque part chez les fous, y en a une qui est en train de souffrir :-p

    RépondreSupprimer
  3. Salut Sarah !

    Il est vrai que les changements hormonaux peuvent entraîner des épisodes dépressives. On n'a qu'à penser à la dépression post-partum chez certaines mères qui viennent d'accoucher, ou encore aux symptômes du syndrome prémenstruel ou de la période menstruelle (par exemple, ma cousine est limite dépressive lors de ses menstruations, ça ne lui prend alors pas grand chose pour lui déclencher une crise de larmes).
    Avec le traitement, tu es techniquement en andropause et en même temps, tu es comme dans une seconde puberté. Mettons que c'est assez pour que les neurotransmetteurs se retrouvent chambardés. Encore plus si tu as déjà des antécédants (tempérament nerveux/hypersensible, cas de dépression dans la famille, …).

    Juste au cas, je vais tout de même te laisser le lien vers le site de Revivre.org où tu pourras y trouver les fiches d'information sur les troubles anxieux et les troubles dépressifs entre autres. Cela pourrait éventuellement t'être utile en vue de ta visite chez le psychiatre.
    http://www.revivre.org/accueil.php

    Avant même d'avoir mes grosses crises d'anxiété, j'avais déjà la larme facile et j'avais facilement tendance à revenir sur mes erreurs du passé et à déprimer sur ça. Ce n'était pas rare que j'aie une crise de déprime une fois par deux mois, voire aux mois, mais ça ne corrélait pas avec mon cycle, puisque ça pouvait arriver à n'importe quel jour de mon cycle.
    J'en suis maintenant à bientôt boucler mon premier mois d'antidépresseurs, et en plus de me sentir moins stressée en général, j'ai moins la larme facile et je veux moins manger mon père et mon oncle quand ils sont tannants.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour le lien, ça devrait m'être utile :-)
    Par contre, les antidépresseurs, c'est pas trop mon truc car ça ne résous rien, ça ne fait que masquer. Et le jour où tu arrêtes, tout reprend où tu l'a laissé... Donc bon...

    RépondreSupprimer

Tu peux aussi t'exprimer !