Pages

lundi 30 juillet 2012

J'y suis presque !

Je vous parlais dans un message précédent que j'ai eu le couteau sur les veines mais que je n'ai pas été capable de couper (ou plutôt que le cerveau ne voulait pas commander la main).

J'ai remis ça vendredi mais cette fois, j'ai été jusqu'au bout.
Pourtant, comme vous pouvez le constater, je suis toujours là à me plaindre et pour cause : j'ai la poisse jusqu'au bout !
Il y a 2 couteaux dans ce tiroir, j'ai réussi à prendre celui qui ne coupe pas !

Quand je dis que je n'ai vraiment pas de chance.

Comme je le dis toujours : briser un miroir c'est 7 ans de malheur.  J'avais surement une usine de recyclage de miroirs dans ma vie précédente et les 7 ans sont cumulables sur plusieurs vies.  Je ne vois pas d'autres explications :) (oué oué, même dans les moments désespérés je fais de l'humour à 2 balles :-p )

Je n'ose le dire à personne de peur qu'on ne me prenne pas au sérieux et en même temps, ça m'arrangerait parce que j'ai pas trop envie qu'on m'aide.
On m'a regardé me débattre dans l'eau et personne n'a jamais pensé à m'envoyer une bouée.  Aujourd'hui où je n'ai plus la force de nager, je préfère qu'on me laisse couler.  J'ai pas besoin de la pitié des gens.

Je sais, c'est super négatif comme réaction mais merde quoi, y en a marre.  Je pense qu'au bout d'un moment faut se rendre à l'évidence que la guerre est perdue et qu'il faut capituler.

Enfin soit, j'avais dit que je ne la ferais pas trop longue donc j'en reste là.  Mais j'en ai marre, ça c'est sûr.

5 commentaires:

  1. je n'ai qu'une chose à dire : merci au couteau sans dent...

    RépondreSupprimer
  2. mais bon sang, sarah, reprends-toi un peu, nom d'un chien. Ca fait plus de 6 mois que tu est sous ths. Alors la guerre, tu devrait être en train de la gagner. Non ?
    Contre qui la fait tu cette guerre ? Contre toi ? Contre les autres ? Saches que ta transition, tu la fait d'abord et avant tout pour toi-même. Alors, qu'est ce qui ne va pas ? Le passing ? Le moral ? Les gens autour de toi ? Dis-toi qu'avec ton traitement, c'est la femme qui est en toi qui va sortir (et qui sort déjà...) alors, je t'en conjures : un peu de patience. Et laisse ces couteaux tranquille une bonne fois pour toutes. Sauf pour avaler une bonne entrecôte. Parce qu'avec le peu de nourriture que tu ingurgites...c'est pas fait pour remonter le moral non plus.
    Bon... nous sommes le 12 août, soit environ 2 semaines après la publication de ton message. J'espère qu'entretemps le moral est revenu. Qu'en est-il des psys dont je t'ai donné les coordonnées ?
    De tout coeur avec toi....

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas vraiment la transition en elle-même qui pose problème. D'ailleurs, je n'ai pas trop à me plaindre et je n'ai pas encore essuyé un "Monsieur" quand je suis en "Sarah".
    J'ai d'autres problèmes que je maîtrise assez mal pour l'instant.
    La transition était quelque chose que je devais faire pour améliorer ma vie mais je me rends compte qu'au plus je me bats pour une vie meilleure, au plus je m'enfonce avec le reste. Et j'ai plus trop envie de me battre pour quoi que ce soit puisque ça ne sert à rien.

    Bon, c'est un peu confus tout ça mais difficile de résumer en quelques lignes.

    Le moral n'est pas meilleur depuis la publication de mon message, bien au contraire, ça a même empiré ! J'ai eu des réflexions d'un ami qui m'a bien enfoncée !

    Pour ce qui est du psy, j'ai essayé d'appeler celui d'Auderghem mais soit c'est direct la messagerie soit il ne répond pas. Je réessaierai plus tard (rien qu'aujourd'hui j'ai appelé 4 fois).

    RépondreSupprimer
  4. OK. Je comprends ce que tu veux dire. Ma transition se déroule bien aussi mais c'est au point de vue relationnel que ça pourrait beaucoup mieux se passer. Disons que la transition ne résous pas ce genre de problèmes...ça a même plutôt tendance à les empirer, parfois. Mais y a rien à faire, faut faire avec, et gérer du mieux possible. C'est là que la présence d'un psy peut t'aider à voir plus clair.

    Pour le psy d'Auderghem, il est en vacances durant cette période, je crois. Car l'année passée, je n'y suis pas allée au mois de juillet et août à cause de cela. Tu as aussi essayé à l'UZ de Gand ?

    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  5. Le truc avec les psy, c'est qu'il faut leur parler... Et parler à un inconnu c'est pas trop mon truc. Déjà à des amis ça devient difficile vu ce qu'il s'est passé ces derniers jours.

    Je n'ai pas contacté Gand, je préfère d'abord tenter Bruxelles car c'est plus près de chez moi.
    Je réessaierai donc à la rentrée celui d'Auderghem, j'espère avoir + de chance.
    Pour une fois que j'étais motivée et pleine de bonne volonté...

    RépondreSupprimer

Tu peux aussi t'exprimer !