Pages

lundi 7 mai 2012

Petit bilan

Voici quelques nouvelles.
Globalement, elles sont bonnes.

Je sors du médecin pour vérifier ma prise de sang. Tout semble bon. Le taux d'oestrogènes est bon, la testo se fait rare et le reste est bon également.
Bref, niveau sanguin, il n'y a pas grand chose à dire.

Depuis mon annonce générale, je sors presque toujours "en femme". Il y a encore des moments où ce n'est pas possible comme quand je sais qu'il faut que je présente ma carte d'identité (poste, administration) ou ma carte de réduction pour le train.
J'évite aussi de me pointer en fille à des endroits où je sais que cela pourrait présenter l'un ou l'autre problème comme chez un ami où sa fille de 5 ans n'est toujours pas au courant de la situation puisque son père tarde à le lui expliquer.
D'ailleurs, je suis allée un jour par erreur chez lui quand sa fille était là. Je dis "par erreur" car je pensais qu'elle était chez sa mère ! Donc, tant que son père ne lui explique rien, j'évite d'aller chez lui quand sa fille est là. Et ça risque de prendre du temps...

Il y a aussi les magasins où on me connait, je n'y arrive toujours pas. C'est bête puisque les commerçants s'en moquent mais ça me bloque quand même.
Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, les poils commencent à revenir sur le visage et deviennent difficiles à cacher. Heureusement, ma prochaine séance de laser aura lieu à la fin de ce mois ! Mais ça va être long je crois :)

Sinon, c'est devenu tellement naturel pour moi d'être "en fille" à l'extérieur que c'est quand je suis en mode mec que ça me fait bizarre :-)

Du côté du poids, ça continue à diminuer. Depuis janvier, j'ai déjà perdu 18-19kg. Suis super contente :-) Me reste encore 17kg à perdre et je serai aux anges ^^ J'espère y arriver pour la rentrée mais je ne me fais pas trop d'illusions non plus.

Du côté du moral, ça va ça vient :-) Mais, clairement, je vais vraiment mieux depuis que j'ai annoncé ma transition à tout le monde. Je n'ai plus tout le temps envie de mourir comme c'était le cas avant. Toutefois, j'ai encore de sérieuses baisses de moral de temps en temps. Et je pense que revenir en mode "mec" en permanence jusqu'au prochain laser ne va pas aider. Pour mon entourage, je vais super bien et je préfère que cela reste ainsi. Je l'ai déjà dit et je le répète : je n'aime pas emmerder mon monde avec mes histoires, donc leur dire que je suis encore fragile, je ne préfère pas. Et tant pis si je dois encaisser certaines choses qui me plombent le moral sans en parler. J'ai quand même ma meilleure amie à qui je me confie quand ça ne va vraiment pas mais, au risque de me faire engueuler si elle passe par ici, je précise quand même que j'évite. Pas que je n'ai pas confiance, loin de là, mais je n'ai jamais eu ce réflexe de parler à quelqu'un dans les moments difficiles puisque je ne pouvais parler à personne (personne n'étant au courant de ma situation). Aujourd'hui, j'ai gardé ce réflexe de ne rien dire et d'essayer de tout encaisser. Et certains jours, c'est très dur.

En parlant d'amitié, j'ai remarqué que je suis, la plupart du temps, la pigeonne de service ! Oui, il m'aura fallu tout ce temps pour m'en rendre compte !
Et j'ai également remarqué que j'ai fait confiance à des personnes qui, finalement, ne le méritait pas vraiment. Du coup, j'ai du mal à faire confiance aux gens pour le moment.
J'ai toujours été là pour tout le monde : famille, amis, connaissances ou même parfait étranger dans la rue. Quand je peux faire quelque chose pour quelqu'un, je le fais sans hésitation. Et je n'attends rien en retour si ce n'est un sourire :-) J'aime quand les gens sont heureux et si je peux y contribuer à ma façon, ça comble ma journée.
Besoin de moi ? Un simple coup de fil suffit. Et si c'est urgent, je me débrouille pour être là dans les 2h.
Oui mais voilà, lorsque, moi, j'ai besoin d'aide, les choses se compliquent ! Je dois me mettre à genoux et supplier et ensuite insister plusieurs fois. Pourtant, quand je demande de l'aide, c'est que j'ai épuisé les autres possibilités. Dans la mesure du possible, je me débrouille toute seule et quand je ne peux pas, je fais appel à un ami (en gros, après le vote du public et le 50/50 :-D )
J'ai eu besoin d'une amie mais qui tend plus vers la connaissance qu'une amie. Aujourd'hui, elle est dans la liste des ennemis. Une liste très très petite chez moi et dans laquelle il est extrêmement difficile d'y entrer (et encore plus d'en sortir). Cette liste, c'est le pire du pire chez moi : quand vous y êtes, vous pouvez être en train d'agoniser devant moi, je ne bougerai pas le petit doigt et manque de bol, la batterie de mon GSM sera vide !
Bref, vous l'avez compris, c'est une liste dans laquelle il ne vaut mieux pas s'y trouver.
Mais quand on me répond "vas te faire foutre" quand je demande quelque chose, vous gagnez un aller-simple pour cette liste !
Ou encore, ma voiture en panne récemment. N'y connaissant rien en voiture, j'appelle un ami pour qui c'est son métier. Il est venu, c'est vrai... il aura juste mis 1 semaine pour sortir la voiture du parking. Ce n'est pas vraiment le délai qui me pose problème, on a chacun(e) nos occupations mais un petit coup de fil ou un SMS pour me prévenir d'un retard m'aurait évité de l'attendre tous les jours pendant 1 semaine !
Non, il aurait fallut que j'insiste... Mais merde quoi, avec moi il ne faut jamais insister et me supplier alors pourquoi moi je devrais le faire ?!

Et je ne parle pas des promesses non tenues... Que je déteste ça ! Quand je promets un truc à quelqu'un, je tiens toujours ma promesse (sauf cas exceptionnels). Alors que tous ces "amis" fassent pareil, bon sang !

En conclusion, j'ai remis en question mon amitié avec presque tout le monde. J'ai beaucoup de mal à faire confiance aux "amis" en ce moment.

Bénabar a d'ailleurs fait une super chanson tellement qu'elle vraie madame :-)
Et puisque je suis gentille, moi, je vous la mets :-)



 
 
 
 

Bref, ça, c'est le genre de trucs qu'il faut éviter avec moi pour le moment !  Donc, pour éviter de déprimer en me sentant délaissée, je préfère délaisser tout le monde !  Je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais on verra avec le temps.
Avant, je vivais dans une petite bulle où j'évitais le plus possible le contact avec les gens et tout se passait bien.  J'ai vraiment envie d'y retourner d'ailleurs.

Bien entendu, je ne vous raconte pas tout, ce ne sont pas les deux petits exemples que je viens de donner qui m'ont fait péter un câble, c'est un tout.


Comme vous le voyez, il y a du bon et du moins bon. 

J'essaie d'avancer mais c'est franchement pas toujours facile
.

1 commentaire:

  1. Salut ! je comprends mieux pourquoi tu étais débordée la semaine dernière après lecture de ce post :x En tout cas j'espère ne jamais te décevoir ! Gambatte ne comme ils disent au Japon ! Bises.

    RépondreSupprimer

Tu peux aussi t'exprimer !