Pages

lundi 1 août 2011

Ca, c'est fait !

J'ai été très peu présente sur Twitter et partout ailleurs car j'ai eu une semaine assez chargée et surtout chargée en émotion.

Quand je dis chargée, en fait, je n'avais qu'une chose à faire : trouver un cadeau pour l'anniversaire de ma mère. 65 ans, c'est quand même un âge important, il me fallait donc un beau cadeau (qui, de préférence, rentrait dans mon budget).
Je sais qu'à partir d'un certain âge, souhaiter un bon anniversaire à quelqu'un c'est un peu lui dire "courage, c'est bientôt fini" :) mais vu que c'est une tradition, suivons la tradition.

Toute la semaine, j'ai donc fait les boutiques pour trouver un truc sympa.

Mais ce n'est pas tout.
Dans mon article précédent, je vous parlais de mon meilleur ami qui a tenté, en vain, de savoir ce qui n'allait pas chez moi.
Je suis repassée chez lui et il a remis ça. Mais cette fois avec succès !

En fait, je me suis souvenue du commentaire qu'a laissé un anonyme sur le message précédent : il n'est jamais trop tard.
Et vu qu'il essayait encore de m'aider, j'ai fini par tout dire (je vous passe les détails du comment ça c'est passé).

Ce fut un choc... pour moi ! Je m'attendais à un rejet, une incompréhension totale, ou que sais-je d'autre. Mais pas du tout ! Je suis restée sur le cul !

Mais il restait aussi sa copine, que je considère également comme une grande amie. J'avais un peu peur de sa réaction mais ça s'est très bien passé également. A elle, je ne lui ai pas dit directement mais j'ai demandé à mon ami de lui dire car je ne voulais pas qu'il cache quelque chose à sa compagne. Je n'aime pas les cachoteries dans les couples alors si la cachoterie vient de moi, je ne pourrais pas le supporter.

Depuis, j'y suis retournée plusieurs fois et tout est comme avant. Je crois que jamais je ne pourrais leur montrer ma reconnaissance comme il se doit. J'aimerais pouvoir leur dire (et vous dire) ce que j'ai vraiment ressenti mais j'en suis incapable. Mais c'est franchement énorme.

A part ce grand événement, je dois encore et toujours me taper quelques crises d'angoisse. Et c'est franchement chiant ! Je suppose que ça repartira comme c'est venu et qu'il suffit d'attendre.

Voilà, ce fut une semaine riche en émotion et je crois que je m'en souviendrai longtemps.

Prochaine étape : ma mère !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tu peux aussi t'exprimer !